Actualités

ParGuy SAUER

Adieu JACQUES

Le 27 octobre dernier Jacques AURIOL nous a quitté.
F1PXU, que nous avions affectueusement surnommé  »pixou », s’en est allé après un long et
difficile combat contre la maladie.
Il était depuis près de 30 ans un membre très actif de l’Adrasec 38 et il a toujours fait
preuve d’un engagement total au sein de notre association.
Même au cours de ces derniers mois, affaibli par la maladie, il gardait le contact et continuait
à s’intéresser à nos activités, non sans avoir le profond regret de ne plus pouvoir y participer
à nos côtés.
Les plus anciens d’entre nous qui ont eu la chance de croiser son chemin, garderont le
souvenir de l’homme qu’il était, généreux, disponible, toujours à l’écoute des autres et toujours
prêt à rendre service.
Nous ne pourrons pas oublier toutes ces années passées ensemble et toutes ces missions
effectuées pour une cause que tu as si bien servi auprès de nous.
Repose en paix Jacques.
ParGuy SAUER

Secours spéléo dans la nuit du 9 au 10 novembre 2022

L’ADRASEC 38 est intervenue dans la nuit du 9 au 10 novembre dernier pour un secours
déclenché par les autorités afin de venir en aide à deux femmes spéléologues bloquées dans une
cavité du Vercors, le Scialet de Malaterre sur la commune de Villard-de-Lans.
Un retard suspect du retour à la surface des deux personnes a été la cause du
déclenchement du Plan départemental de Secours Spéléo.
L’ADRASEC 38, qui figure parmi les intervenants habituels, et en accord avec le CODIS 38 et la
Préfecture de l’isère (personnel d’astreinte) a envoyé sur place en reconnaissance le VPC armé par
deux de nos membres. Il était sur place peu avant 1h00 du matin et assez vite nous avons eu une
bonne nouvelle, le contact ayant été établi avec les deux victimes qui, non blessées,
s’étaient mises à l’abri suite à une montée des eaux sur une partie de leur parcours,
C’était une sage précaution et leur remontée avec l’aide des secouristes (une trentaine sur
place) s’est effectuée avec précaution, lentement et en toute sécurité.
Elles sont sorties de la cavité vers 4h00 et nous n’avons pas eu besoin de renforts, car les
transmissions sur ce secteur s’effectuent habituellement dans de bonnes conditions.
Une mission qui se termine donc bien, et c’est là l’essentiel.
Note : le scialet de Malaterre a une particularité impressionnante puisque son accès se
fait depuis une passerelle qui enjambe l’entrée de la cavité (diamètre de 25m environ)
et sur laquelle il est interdit de s’aventurer à plus de 6 personnes. Il ne reste plus ensuite
qu’à rejoindre le fonds de ce premier puits qui se trouve …70m plus bas. Cela est donc
réservé à des spéléologues aguerris. La photo ci-dessus témoigne de cette spécificité.
Nos deux participants ont pu regagner leur domicile vers 5h30

ParGuy SAUER

Exercice SATER 38/07 du 1/10/2022

Le 1er octobre 2022 nous avons réalisé un exercice SATER en commun avec des OM’s de l’ADRASEC 07 dont le but était de travailler en collaboration pour une recherche de balise.

La zone de recherche initiale a été définie comme étant la région sud de Vienne.

15 OM’s ont participé à cet exercice en plus du poseur de balise F1LVT à bord de 7 véhicules plus le PC transmission de l’ADRASEC 38.

La balise a été trouvée en 1h40 dans un secteur difficile et à proximité de lignes haute tension.
Sa position GPS était 45.4433 Nord et 4.9111 Est.

L’exercice s’est terminé par un debriefing sur le terrain vers 18h.
Cet exercice a été jugé très instructif par tous les participants et il confirme bien à la fois l’importance de tels exercices et le besoin de mutualisation des moyens entre départements limitrophes.

Emplacement de la balise.
Les OM’s après l’exercice.
Notre nouveau PC mobile.
Un décodeur de trames de balises en fonction.
ParGuy SAUER

L’ADRASEC 38 présente à ISERAMAT 2022 sur le thème « Les secours et la radio ».

Après deux années de sevrage pour cause de situation sanitaire épidémique, les OM’s, SWL et simples visiteurs ont retrouvé le chemin de la salle des fêtes de Tullins pour le salon radio-amateur ISERAMAT, l’un des plus célèbres et appréciés de France. Il a été placé cette année, en partie du fait de l’actualité internationale, sur le thème « Les secours et la radio ».

L’ADRASEC 38 était présente sur les stands et également avec son nouveau véhicule d’intervention, une ancienne ambulance en cours d’aménagement. Même s’il n’a pas (encore ?) la prétention de rivaliser avec le PC Communications des pompiers (SDIS 38, voir photo), il est d’ores et déjà opérationnel pour d’éventuelles interventions.

Le stand de l’ADRASEC 38
Les véhicules d’intervention

Une « chasse au renard » a permis à plusieurs jeunes ou moins jeunes de découvrir les principes de la radio-goniométrie, et ont tous reçu un certificat de formation et de balise trouvée.

Diplôme en mains !
ParJean-Paul YONNET

Doppler MONTREAL 3V2 FNRASEC

Pour faciliter l’utilisation des Doppler par les ADRASEC, pour la recherche des balises 121,500 MHz et 406 MHz, une série de Doppler Montréal 3V2 a été construite par l’ADRASEC 45 pour la FNRASEC. Un très gros travail a été fait pour la fabrication électronique et mécanique, principalement par F11IMF / Roger et F1BSW / Sylvain.

L’ensemble fourni aux ADRASEC comprend : le boîtier principal du Doppler Montréal, le boîtier d’interface, le boîtier de commutation avec l’antenne 400 MHz, ainsi que le câble entre l’interface et la commutation. Pour le faire fonctionner en UHF, il suffit d’ajouter le câble BNC qui va au récepteur FM, le récepteur FM calé sur la fréquence à recevoir, le câble BF pour envoyer le signal BF sur le boîtier Doppler et le cordon d’alimentation du boîtier Doppler. En VHF, il faut aussi ajouter 4 antennes fouets sur embase magnétique.

Le fonctionnement du Doppler Montréal 3v2 FNRASEC est expliqué dans la vidéo ci-dessous, qui a été présentée lors de la Réunion Technique de Dijon, en octobre 2021.

ParADRASEC38

Exercice secours spéléo du 29 mai 2021

Dans le cadre du Plan Départemental de Secours Spéléologique, le Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Isère (SDIS38) a organisé, en partenariat avec le Spéléo SecourS Isère (3SI), un exercice le samedi 29 mai 2021.

Notre président, Alain (F1AVR), a été appelé à 4h45 par le SDIS38 pour se rendre au plus tôt sur le lieu de rendez-vous avec les Gendarmes de Haute Montagne, les Sapeurs-Pompiers, les secouristes de la CRS Alpes et les sauveteurs de 3SI ? Autrans-Méaudre-en-Vercors pour que nos bénévoles puissent assurer leur part des transmissions de surface.

L’équipe sur place était constituée de :

  • Alain (F1AVR)
  • Damien (F4CZX)
  • Didier (F6EAJ)
  • Jean-Paul (F1LVT)
  • Guy (F5GJJ)
  • Loïc (F4IHB)
  • Paul (F1OVB)

Dans un premier temps, il a fallu assurer les échanges entre l’entrée du Trou Qui Souffle et le Poste de Commandement à Autrans-Méaudre-en-Vercors, puis compte-tenu de la situation sanitaire et afin que chacun des sauveteurs spéléos puissent participer, un second secours a été organisé à la Grotte des Eymards. Compte tenu de la topographie, il a donc été nécessaire de mettre en place un transpondeur VHF-UHF analogique (opéré par F1LVT) afin de permettre la communication entre la Grotte des Eymards et le Poste de Commandement.

Syst?me NICOLA ? la Grotte des Eymards
F1AVR devant le Poste de Commandement du SDIS38
F1AVR au Poste de Commandement Spéléo
La victime « fictive » du Trou Qui Souffle de retour en surface

L’emplacement du Poste de Commandement était à un endroit différent de celui occupé lors des secours précédents mais l’ensemble des communications, y compris avec le sous-sol, se sont déroulées de façon satisfaisante.

Débriefing par Guillaume et Thierry (Conseillers Techniques Spéléo)
ParADRASEC38

Opération de maintenance du transpondeur du Moucherotte

Le lundi 2 novembre, les batteries du relais ADRASEC38, situé au sommet du Moucherotte, ont été changées. Le local abrite aussi un relais des sapeurs pompiers. Un héliportage a été organisé en commun pour le transport des batteries. Merci à Dragon 38 pour sa contribution. D’ici peu l’accès au site sera beaucoup plus difficile à cause de la neige.

Ces travaux ont aussi été l’occasion de vérifier et d’améliorer l’installation. Ce relais est un transpondeur VHF-UHF qui fonctionne en permanence depuis 1999. Le TX est un bibande Kenwood TM-V7 piloté à distance en UHF, qui permet de fonctionner sur différentes fréquences VHF, y compris l?écoute de la fréquence des balises 121,5 MHz.

Sur la photo on voit l’hélicoptère Dragon 38 au-dessus du bâtiment qui abrite le relais, en train de transporter un chargement de batteries. Les antennes verticales VHF et UHF sont celles du transpondeur de l’ADRASEC 38.

Alain / F1AVR et Jean-Paul / F1LVT